Le vin rouge serait bon pour la flore intestinale

Les amateurs de vin rouge ont une flore intestinale plus diversifiée que les autres, ont constaté des chercheurs britanniques. Ils ont aussi mesuré chez ces amateurs des taux plus faibles d’obésité et de «mauvais» cholestérol. Les chercheurs du King’s College…

Le vin rouge serait bon pour la flore intestinale

Source

0
(0)

Les amateurs de vin rouge ont une flore intestinale plus diversifiée que les autres, ont constaté des chercheurs britanniques. Ils ont aussi mesuré chez ces amateurs des taux plus faibles d’obésité et de «mauvais» cholestérol. Les chercheurs du King’s College London ont examiné l’impact de la bière, du cidre, du vin rouge, du vin blanc et des spiritueux sur le microbiome intestinal et la santé de 916 jumelles britanniques. Première constatation: la flore intestinale des amateurs de vin rouge est plus diversifiée que celle des amateurs de bière, de cidre, de vin blanc ou de spiritueux. Caroline Le Roy, auteure principale de l’étude L’impact du microbiome intestinal sur la santé retient de plus en plus l’attention des chercheurs. Un déséquilibre entre les «bonnes» et les «mauvaises» bactéries pourrait ainsi réduire l’efficacité du système immunitaire, engendrer une prise de poids ou causer une hausse du cholestérol. L’auteure principale de l’étude estime que même une consommation très occasionnelle de vin rouge, par exemple une fois toutes les deux semaines, semble suffisante pour obtenir un bienfait. (La Presse Canadienne)

0 / 5. 0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *